Une bonne dynamique mal récompensée... et une course bonus pour le week-end prochain !

Après une première partie de saison en dents de scie, Vincent Beltoise avait réussi deux très bons meetings à Magny-Cours et à Nogaro, ponctués notamment d’un joli podium dans le Gers. « Il ne me manque qu’un peu plus d’agressivité en course pour viser encore plus haut », disait-il avant le dernier rendez-vous de la saison, le week-end dernier au Castellet. Vincent a lié le geste à la parole sur le circuit Paul Ricard mais n’a malheureusement pas été récompensé comme il l’aurait mérité. Auteur de deux superbes débuts de course, il a, par deux fois, pêché par un peu trop d’enthousiasme et d’envie. Si les résultats s’en ressentent, c’est malgré tout cette excellente attitude qu’il faudra retenir. Et ça tombe bien car si la saison de Porsche Carrera Cup France est terminée, Vincent ne raccroche pas pour autant les gants tout de suite… Il s’envole demain pour Austin aux Etas-Unis pour disputer, en ouverture du GP de F1, la finale de la SuperCup Porsche !

Course 1 :
La première séance qualificative est très disputée et les écarts minimes : pourtant à seulement moins de 5 dixièmes du meilleur temps, Vincent doit se contenter d’une septième place sur la grille de départ. A 13h00, le départ de la course 1 est donné sous un franc soleil. Vincent réalise un excellent départ qui lui permet de gagner deux places. Profitant du drive-through infligé au leader, Côme Ledogar, il se retrouve quatrième entre Nicolas Armindo et Jimmy Antunes. Bien en rythme, Vincent attaque de toutes parts le pilote IMSA. Hélas, il tente un dépassement un peu trop osé, s’accroche avec son adversaire et part en tête à queue. Reparti en queue de peloton, il doit finalement se contenter d’une 18ème place.

Course 2 :
Plus encore que la veille, la Q2 est extrêmement serrée ! Les neuf premiers se tiennent en moins de quatre dixièmes et Vincent, pourtant auteur d’un très bon chrono, doit se contenter du septième temps. Comme lors de la course 1, il réalise un excellent départ et se retrouve rapidement quatrième dans les roues de Maxime Jousse, le vainqueur de la veille. A l’attaque en permanence, il harcèle son adversaire. Dans ces conditions, les pilotes sont à la limite… et parfois les franchissent. En tentant un dépassement, il sort un peu trop large et se retrouve légèrement hors de celles de course. La sanction tombe immédiatement et le pilote de la Porsche n°7 est contraint d’effectuer un drive-through. Reparti en dernière position, Vincent effectue une jolie remontée mais ne peut faire mieux que treizième.

À Austin (USA) pour la finale de la SuperCup !
Si la déception était forcément un peu de rigueur au terme de ce dernier rendez-vous de la saison, Vincent Beltoise pouvait néanmoins se satisfaire du très bel esprit de combattivité démontré durant ces deux courses. Une attitude dynamique et positive sur laquelle il devra s’appuyer en fin de semaine… Car, non, la saison n’est pas tout à fait finie pour Vincent ! Il participera en effet en fin de semaine à Austin, aux Etats Unis, à la finale de la SuperCup Porsche, en ouverture du Grand Prix de F1 ! Une superbe opportunité pour lui de se frotter au gratin mondial de la discipline. Les Etats-Unis lui avaient réussis l’été dernier lorsqu’il s’était imposé sur la montée de Pikes Peak. Espérons pour Vincent qu’il en sera de même à Austin en fin de semaine…