Une quatrième place pour finir…


Sur la lancée de son meeting très sérieux à Nogaro le mois dernier, après les nombreux rebondissements d’une saison 2014 un peu chaotique, Lonni Martins a, de nouveau, réussi une très belle dernière manche ce week-end au Castellet. Fort de ses septième et quatrième places lors des deux courses, Lonni termine ce championnat 2014 en sixième position au championnat pilote.

COURSE 1 :
« L’an dernier, quand tu étais à 5 dixièmes de la pole en qualif, tu faisais Top 5, aujourd’hui, à 5 dixièmes, je pars 9ème … » : l’analyse de Lonni au terme de la Q1 reflète parfaitement le niveau qu’est celui de la Porsche Carrera Cup France version 2014. Malgré un chrono tout à fait honorable, c’est donc de la cinquième ligne seulement que le vice-champion de France 2013 s’élançait samedi pour la course 1, juste derrière Gaël Castelli… le champion 2013. Avec un tel niveau, et malgré tout le talent et la hargne, une remontée est bien difficile, surtout sur une course courte de 25 minutes. Mais à défaut de chevauchée spectaculaire comme il a pu le faire à de nombreuses reprises cette saison, Lonni a néanmoins pris beaucoup de plaisir sur cette course. En bagarre du début à la fin avec ses amis Castelli et Bottemanne, il a assuré le spectacle pour finalement terminer septième.

COURSE 2 :
Au terme d’une Q2 encore plus disputée que la veille, à seulement 34 centièmes de la pole, Lonni Martins signe « seulement » le 8ème chrono. Et c’est donc de la quatrième ligne, aux côtés de son compagnon d’écurie Vincent Beltoise, qu’il s’élance à 12h00 dimanche pour la dernière course de la saison. Au feu vert, les deux compagnons réalisent un superbe envol, pour s’emparer des quatrième et cinquième places derrière Maxime Jousse, le vainqueur de la veille. Les pilotes Racing Technology commencent alors un harcèlement en règle du pilote du Loeb Racing. Dans cette entreprise, Beltoise se montre un peu trop entreprenant et se voit sanctionné pour franchissement de la ligne de course. Lonni se retrouve donc quatrième avec dans son viseur la troisième place, alors occupée par Jousse. Pourtant plus rapide, mais peut être échaudé par les sanctions répétées dont il a été la victime cette saison et par celle infligée quelques instants plus tôt à son coéquipier, le pilote de la Porsche n°5 se montre très (trop ?) raisonnable. Au risque d’un accrochage ou d’une pénalisation, il préfère donc finalement la satisfaction d’une belle quatrième place finale.

Fort de ces deux dernières belles places, Lonni Martins termine donc finalement sixième d’un championnat qui se sera avéré particulièrement relevé. Entre cette élévation significative du niveau général, la gestion de la nouvelle 991 et les sanctions sévères dont il a parfois été la victime, ce parcours 2014 n’aura rien eu d’un parcours tranquille pour Lonni. Le bilan n’est pour autant pas catastrophique pour le franco-portugais dont la saison restera marquée par le superbe podium glané sur la course d’ouverture des 24 Heures du Mans, au milieu des meilleurs spécialistes mondiaux de la discipline. Et puis, n’oublions pas que Côme Ledogar, titré dimanche, avait connu l’an dernier une saison mitigée après son titre de vice-champion 2012… Souhaitons donc à Lonni Martins de l’imiter et d’aller chercher le titre en 2015 !