Christophe HAMON jouera le podium B dans un mois au Castellet !

Christophe Hamon avait pris la bonne habitude depuis deux meetings de systématiquement monter sur le podium en course 2. La série s’est malheureusement interrompue ce week-end à Nogaro à l’occasion de la cinquième manche de la saison. Et pourtant, le parisien a réalisé une performance de haut vol. Avec deux places de quatrième, il marque néanmoins des points importants dans la course au podium du championnat. Quatrième au sortir de ce meeting gersois, il n’accuse que trois tout petits points de retard sur le troisième. Et si l’on s’en réfère aux performances affichées an course 2, nul doute que le Grand Chris est tout à fait en mesure de refaire ce retard dans quatre semaines dans le Var.

Course 1
Comme à son habitude, Christophe met un peu de temps à se mettre dans le rythme. Après des essais libres corrects, il doit se contenter samedi matin du quatrième temps des qualifications. Pour autant, on le sent de plus en plus à l’aise sur le tracé Paul Armagnac. L’impression se confirme dès le départ de la course 1. Il réalise un magnifique départ et gagne quatre places dès le premier tour. La course est émaillée de nombreux incidents dont Christophe profite dans un premier temps pour se retrouver deuxième. Mais il en est malheureusement la victime à son tour quelques tours plus tard. Une petite glissade, certes bien récupérée, sur une plaque de liquide de refroidissement lui fait tout d’abord perdre une place. Puis c’est Côme Ledogar, le leader du championnat A, qui, en revenant en piste de manière très hasardeuse à la suite d’un tête à queue, oblige Christophe à couper son élan pour éviter la sortie de piste. Il parvient de justesse à garder sa voiture en piste mais Roar Lindland en profite pour le dépasser. Malgré tous ses efforts, il ne peut revenir et doit se contenter de la quatrième place à l’arrivée.

Course 2
Désormais totalement en phase avec sa voiture et le tracé de Nogaro, Christophe réalise dimanche matin une très bonne seconde séance qualificative. Longtemps crédité du meilleur temps, il est dépossédé de la pole des B dans les ultimes secondes par le très véloce Oleksander Gaidai qui signe le 9ème temps scratch à seulement sept dixièmes de la pole des A, c’est dire le niveau qu’est cette saison celui du championnat B ! Fort de cette belle dynamique, Christophe réalise, une nouvelle fois, un superbe envol. Malheureusement, comme la veille en course 1, alors qu’il est deuxième, il est piégé par une piste rendue glissante par divers accrochages. Reparti cinquième, il entame alors une belle remontée. Mais, jugé un peu trop agressif sur un dépassement par les commissaires de course, il écope d’un drive-through (passage au stand) au terme duquel il repart bon dernier à une quinzaine de secondes de la meute. De quoi en décourager plus d’un mais pas Christophe Hamon ! Littéralement déchainé, il parvient à recoller au peloton et fond sur Bruno Strazzer, et Jean Glorieux, respectivement troisième et deuxième des B. Hélas la course ne dure que 35 minutes et il termine donc quatrième dans les échappements de ses adversaires directs dont il n‘aurait, sans nul doute, fait qu’une bouchée si on lui avait offert deux tours de plus. 

Si un peu de frustration lié au déroulement des deux courses sur lesquelles il pouvait légitimement espérer deux podiums, venaient un peu ternir le bilan de ce meeting de Nogaro, c’est néanmoins la superbe impression laissée en course 2 que préférait retenir Christophe hier en repartant du Gers : « J’ai réalisé une belle remontée en me montrant très rapide. Quand mon ingénieur me fait constater que durant toute la course j’ai un premier secteur aussi rapide que celui de Tom Dillmann, mon équipier qui termine deuxième en A, ça fait plaisir. C’est surtout de très bon augure à l’abord du dernier rendez-vous de la saison dans quatre semaines au Castellet. » Une ultime manche varoise à enjeu pour Christophe qui peut tout à fait espérer terminer sur le podium du championnat B : « Je repars de Nogaro quatrième avec trois petits points de retard sur le troisième et seulement dix sur le deuxième. Tout est donc jouable et je compte bien tout donner pour finir en beauté ma première saison en Porsche Carrera Cup ! » Le Rendez-vous est pris : ça va être chaud/show dans un mois au Castellet…

Classement B :
Résultats Course 1 : 1. Gaidai Oleksander ; 2. Jean Glorieux ; 3. Roar Lindland ; 4. Christophe Hamon ...
Résultats Course 2 : 1. Roar Lindland ; 2. Jean Glorieux ; 3. Bruno Strazzer ; 4. Christophe Hamon …